L’activité du port autonome de Fos-sur-Mer s’intensifie depuis plusieurs années et les entreprises de manutention des bassins-ouest ont anticipé cette évolution du marché en misant sur la formation des dockers. Avec la création de l l’Institut de formation des métiers de la Manutention Portuaire (IFMMP), ils sont passés de 450 à 636 dockers en formation entre 2016 et 2017″, indique Bruno Sollier, directeur du Gemfos et président de l’IFMMP. Deux conteneurs flambant neufs de 40 pieds ont été transformés en salles de cours et grande nouveauté, le centre a fait l’acquisition de deux simulateurs à la conduite d’engins (cavaliers et portiques). Découvrons ensemble comment l’IFMMP a su relevé le défi de la formation par l’innovation.

 

Commençons par l’essentiel

SimulateursL’IFMMP créé en mai 2010 par les entreprises de manutention des bassins-ouest (Eurofos, Seayard, Carfos, Somarsid, Nicolas frères) en lien étroit avec les partenaires sociaux est un organisme de formation dédié aux métiers de la manutention portuaire. Doté de 3 formateurs permanents qualifiés, il a accueilli 636 stagiaires en 2017 dont 199 ont obtenu à l’issue de leur parcours de formation un certificat de qualification professionnelle.

 

Certifié CACES depuis 2014 pour certaines catégories d’engins roulants (engins de + de 6 t) et agréé pour dispenser des formations de Sauvetage et secourisme du travail (SST).

 

Mais depuis 2018, l’IFMMP a totalement repensé l’enseignement des stagiaires en accentuant l’aspect pratique des formations. Ils ont alors fait l’acquisition de 2 simulateurs de conduite des portiques à conteneurs et des straddles carriers acquis et mis à disposition par les entreprises de manutention précitées.

 

“Les simulateurs, très réalistes, permettent de former sans risque puisque nous simulons même un retournement de cavalier. Ils évitent également de pénaliser l’outil de production”, observe Stéphane M., formateur.

 

 

L’innovation au service de la formation

Ces deux simulateurs immersifs, développés sur mesure par la société Acreos, permettent d’apprendre à manœuvrer les commandes d’un cavalier et/ou d’un portique portuaire de façon productive, efficace et en toute sécurité. Ces simulateurs dernière génération sont capables de reproduire dans des conditions quasi-réelles l’environnement d’exploitation.

Simulateurs Immersifs

Plus de 1,2 Millions d’Euros ont été investis par les entreprises pour développer ces outils de formation.  Ils ont été positionnés dans un tout nouveau centre de formation situé à Port Saint Louis du Rhône, opérationnel depuis le mois d’octobre 2017 ainsi que deux conteneurs flambant neufs de 40 pieds ont été transformés en salles de cours.

 

C’est l’avenir que nous sommes en train de préparer

Ces futurs recrutements devraient permettre de répondre aux pointes de trafics et les 462 dockers salariés du Gefmos ne suffisant plus à répondre aux besoins croissants de main-d’œuvre. Ainsi en octobre 2017, les manutentionnaires ont créé le programme GemForm destiné aux nouveaux venus dans la profession.

 

“Les dockers sont de plus en plus jeunes. Ils passent des tests psycho-techniques de mise en situation au préalable. Nous leur assurons un cursus complet de 36 mois au terme duquel ils intègrent le Gemfos. 70 jeunes ont rejoint le GemForm depuis octobre et nous allons recruter 70 dockers supplémentaires”, ajoute Bruno Sollier.

 

Ces engagements fort dans la formation s’inscrit dans le développement et la modernisation du Port de Fos-sur-Mer et permettront de soutenir cette croissance d’activité et les investissements des entreprises de manutention portuaire de Fos.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez également relire notre article dédié au GEMFOS.