Vous gérez une entreprise de commerce de détails et vous souhaitez mettre en place une rigueur en matière de protection individuelle ? Ce nouvel article est donc fait pour vous. La prévention des risques professionnels s’applique autant aux TPE-PME qu’aux grandes entreprises, il est donc essentiel de prendre en compte tous ces aspects : l’aménagement de vos locaux, les équipements de protection collective et individuelle, etc.

Première source d’accident : les manipulations et manutentions

Quand on parle de commerce de détail, on peut les regrouper dans les activités artisanales ou commerciales mais également dans les activités de distribution de grande et moyenne surface.

Environ 1/3 des accidents est dû à la manipulation et la manutention des marchandises quotidiennes que gèrent nos commerces de détails français : chutes ou glissades mais également utilisation des outils et des machines font partis de la liste des risques qu’il faut prendre en compte chaque jour.

Les Troubles musculo-squelettique ne sont pas en reste car ils représentent la première cause de maladie professionnelle, d’ailleurs vous pouvez également relire notre article consacré à ce sujet.

 

Comment prévenir ces risques professionnels dans votre entreprise ?

document unique - froid extrêmeL’employeur est tenu d’évaluer les risques auxquels sont exposés ses salariés et de retranscrire les résultats de cette évaluation dans le document unique.

Cette étape impose d’observer les postes de travail et de consulter le personnel. En application des principes généraux de prévention du Code du travail, les mesures à mettre en œuvre pour répondre aux risques identifiés viseront en priorité à éviter les risques ou à défaut, à prendre en compte la prévention dès la conception des locaux et des situations de travail.

La mise en place des mesures de protection collective et individuelle font également partie des éléments indispensables de ce réferenciel.

L’importance des protections individuelles

Quand l’intégration de protection collective n’est pas possible, c’est les protections individuelles qui deviendront de rigueur pour assurer la sécurité vos salariés dans l’exercice de leur fonction.

Votre réflexion quant au choix des EPI doit tenir compte des contraintes de la situation de travail (manutentions intensives, impératifs de dextérité...) et de la compatibilité avec les principes ergonomiques (confort thermique, aisance dans les mouvements, absence d’irritation de la peau...).

Les EPI sont très variés et d’autres plus spécifiques à leur utilisation. Cependant certains restent suffisamment génériques pour s’appliquer à tous à chacun comme par exemple les chaussures de sécurité qui limiteront les risques de chute d’objets ou de glissades.

Voici ce que vous devez prendre en compte :

  • Le confort : un masque de protection respiratoire jetable avec soupape améliore le confort comparé à un masque sans soupape ;
  • La gêne : la rigidité de certaines chaussures munies de semelles anti-perforation ne facilite pas la conduite d’un chariot automoteur ;
  • Création d’un autre risque : des gants anti-coupure ne permettant pas de saisir fermement des tôles glissantes peuvent occasionner leur chute ;
  • Compatibilité entre plusieurs EPI : la largeur des jambes du pantalon doit être suffisamment larges pour être mises par-dessus les bottes.

N’hésitez pas à prévoir une période d’essai avec vos salariés avant de faire un choix définitif. Ces essais sont d’autant plus importants que les réticences peuvent parfois par être liées à des questions d’esthétique. Un EPI est d’autant plus facilement porté s’il renvoie une image valorisante. Le marquage par flocage ou broderie renforcera cette image.

 

Chez SDES, nous disposons d’un large choix d’EPI et de vêtements de travail convenant tous les corps de métiers de commerce de détails. Notre équipe est à votre disposition pour vous accompagner dans vos choix.

Taggé sur :